InfoChamps

InfoChamps

Tirez le maximum de votre ensilage de maïs
Afficher le fil RSS

Archives

  • avr19lun

    Semis Hâtif du Soya

    avril 19, 2021
    Classé sous :
    Soybeans

    Au cours des dernières saisons, on a beaucoup parlé du semis hâtif du soya (avant la mi-mai) et en fait, même avant le maïs. En fonction de la rotation des cultures, du travail du sol à l'automne et de la superficie, certains producteurs peuvent avoir des appréhensions qui les empêchent de semer tôt. Toutefois, plusieurs motifs existent pour justifier un semis hâtif.

    1.    Le soya réagit à la photopériode (dépend des heures de lumière). Un semis précoce donne plus de jours pour le développement végétatifet les nœuds, avant le déclenchement de la phase reproductive (après le solstice d'été).

    2.    Le soya tolère bien les sols frais (8-10oC)

    3.    Le soya peut « s’adapter » pour compenser la baisse de la population (effet Flex, comme dans le maïs)

    4.    Le stress au semis a moins d’impact sur le rendement que c’est le cas pour le maïs.

    5.    Fermeture plus rapide du couvert végétal, pour un meilleur contrôle des mauvaises herbes (meilleurs résultats obtenus avec un programme herbicide à deux passages) 


    Photopériode — Le soya est une plante résiliente, etune fois sorti de terre,, le soya peut produire une nouvelle trifoliée tous les 5 à 7 jours. Ce rythme continue  jusqu’après le stade V5,où nous entrons dans une période où les conditions de croissance sont généralement chaudes.  Les plants semés hâtivement auront produits plus de nœuds et auront la capacité de fleurir une à deux semaines plus tôt, peut-être même avant les périodes chaudes et sèches qui peuvent causer l'avortement des fleurs. Ces données du Wisconsin (https://coolbean.info/2019/04/10/planting-date-and-maturity-group-considerations-moving-into-a-potentially-early-spring-2018/) montrent que pour le soya semé tôt (1er mai), la durée de la croissance végétative et de la période reproductive (R1 à R6) a été de 60 jours au total, et de 45 jours seulement pour le soya semé le 1er juin. Par conséquent, la floraison du soya semé plus tôt est prolongée et les rendements sont potentiellement plus élevés. Par contre, semer plus tôt entraîne un plus grand risque de perte de peuplement. Heureusement, la plasticité ou la « flexibilité » de cette plante peut très souvent compenser ce risque : 


    (Plants/acre X 1 000)*

    Date de semis

    Température au semis (ºC)

    Température minimale dans les 12 heures (ºC)

    Population (plants/ac)

    Rendement (TM/ac)  

    22 avril  

    3

    -4

    134

    1,744

    25 avril

    13

    0

    148

    1,725*

    27 avril

    15

    0

    142

    1,698

    22 mai

    23

    10

    135

    1,804

    10 juin

    30

    13

    159

    1,383

    *Soya, semis direct, semé en rangs de 15 pouces (175 000 grains/acre à une profondeur de 1,5 pouce)

    Source : Hooker, PhD./ H.Bohner : Omafra 2021 OagConf.
    Le tableau ci-dessus montre la tolérance au froid des semences jusqu'au stade de la levée et les résultats du rendement final selon la date de semis. Données recueillies lors des essais de soya du MAAARO.

    Malgré des températures du sol inférieures à -4 °C, la perte de peuplement du soya a été d'un peu plus de 20 %, et s'est tout de même avéré être l'un des rendements les plus élevés. En Juin, il arrive fréquemment qu’un croûtage entraîne des pertes de 20 à 30 % sur un sol argileux. Pour un semis tardif (Juin), le peuplement élevé constitue l'élément crucial pour obtenir rapidement le plus grand nombre de nœuds possible par acre. **Pour atteindre son potentiel de rendement maximal, un plant doit avoir développé 5 à 8 nœuds avant la floraison (stade de croissance R1).

    Les données pluriannuelles du MAAARO (H.Bohner) et celles du Wisconsin (Badger Bean) ont démontré que l’utilisation de variétés pleine saison est  l'un des plus importantes facteurs pour profiter au maximum des dates de semis précoces. Ce n'est qu'à partir des semis de juin qu'une réduction de 0,5MR (Maturité Relative) peut mener à des rendements plus optimaux qu’une variété de pleine saison semée hâtivement.

    Rendement  (TM/ac) du soya selon différentes dates de semis
    (2020 Bornholm)

     

    Semis22 avril

    Semis
    22 mai

    Semis
    10 juin

    1,0 variété MR (2775 UTM)

    1,744

    1,804

    1,383

    0,5 variété MR (2650 UTM)

    1,557

    1,701

    1,562

    La variété à maturité relative (MR) plus longue a donné un meilleur rendement lorsqu'elle a été semée tôt.
    La variété à maturité relative (MR) plus courte a donné un meilleur rendement lorsqu'elle a été semée tardivement. 
    Source : Hooker PhD./ H.Bohner :Omafra 2021 OagConf


    La « flexibilité » : Sous de bonnes conditions de sol au semis, une fertilité adéquate et des semis hâtif, des variétés de soya peuvent s’ajuster et produire plus de grains par plant.  Ces variétés sont dites :  « buissonnantes » et « semi-buissonnantes ».




    Ce tableau réunit les données obtenues d'une parcelle PRIDE sur un sol limoneux et une largeur de rangs de 24 pouces. Les variétés qui ont tendance à être hautes/buissonnantes se sont bien comportées aux faibles populations, contrairement aux variétés élancées.



    Un plant de maïs stressé qui a deux feuilles de retard sur son voisin peut immédiatement entraîner des pertes de rendement de 127 kg/ac. Ce n'est pas nécessairement le cas pour le soya.


    POINTS IMPORTANTS

    • Les semences de soya peuvent tolérer des températures froides de l’air. Toutefois, éviter de les semer si on prévoit des températures sous zéro. Rechercher une température du sol atteignant les 8 à 10 ºC avant de semer.
    • Semer tôt afin de maximiser le nombre de nœuds par acre.
    • Semer les variétés de pleine saison en premier.
    • Semer à une profondeur de 1,5" permet d'obtenir l'établissement le plus régulier du peuplement
    • Cibler les sols labourés pour un réchauffement plus rapide du sol et une humidité du sol plus constante, plutôt que le semis direct.
    • De très bons niveaux de fertilité du sol et de bonnes conditions de semis constituent les clés du succès.

     

    Tableau 1 : Effet de la date de semis sur le rendement

     

     

    Date de semis

    Rendement (TM/acre) 

      Pourcentage du rendement total

    15 avril au 5 mai

    1,736

    100 

    6 au 20 mai

    1,723

    99

    21 mai au 5 juin

    1,592

    92

    *Moyenne de 22 essais réalisés en Ontario de 2010 à 2012, MAAARO, U de Guelph.

    Si vous avez des questions au sujet de cet article, veuillez communiquer avec votre Agronome de SEMENCES PRIDE

    Pour des articles et des faits supplémentaires :

    Ressources :
    https://crops.extension.iastate.edu/soybean-plant-population
    https://www.gosoy.ca/mat_groups.php
    https://badgerbean.com/resources/potentially-early-spring-planting-date-maturity-groups-factors/
    https://coolbean.info/2019/04/10/planting-date-and-maturity-group-considerations-moving-into-a-potentially-early-spring-2018/

     

    Laisser un commentaire