InfoChamps - Pride Seeds

InfoChamps

On a parfois de la difficulté à contrôler certaines mauvaises herbes, même avec le glyphosate. Qu’est-ce qui peut expliquer une faible efficacité du glyphosate?  Souvent la cause est une application à un stade trop avancé des mauvaises herbes. Deux mauvaises herbes problématiques
On a rapporté la présence de cet insecte dans l’Est de la province l’année dernière, et il a été détecté dans plusieurs nouvelles régions ce printemps, notamment à Nicolet. Le papillon a pu pondre ses oeufs l’automne dernier, et l’hiver doux a pu

Semis Hâtif du Soya

Au cours des dernières saisons, on a beaucoup parlé du semis hâtif du soya (avant la mi-mai) et en fait, même avant le maïs. En fonction de la rotation des cultures, du travail du sol à l'automne et de la superficie, certains producteurs peuvent avoir des appréhensions qui les empêchent de semer tôt. Toutefois, plusieurs motifs existent pour justifier un semis hâtif.
Lorsque vous comparez les caractéristiques des épis Fixes, Semi-Flexibles et Flexibles, il est important de savoir quel hybride fonctionne le mieux dans différentes situations de croissance. Les trois types ont le potentiel d’offrir des rendements plus élevés lorsqu’ils sont placés dans la bonne situation
Remplissage du grain (R5 à R6) Après que la plupart des grains soit denté sur l’épi (stade R5), une ligne horizontale distincte descend lentement  de la partie supérieure du grain vers la base. Cette ligne détermine la progression de l’amidon qui durcit dans le grain et est
Notre saison débute avec un retard, des sols froid et saturés d’eau. Les précipitations en mai sont pratiquement le double de celles de 2018, et les jours de croissances maïs accumulés sont 50% de moins. Perd-on du temps et doit-on changer d’hybrides? Chez Semences PRIDE ce n’est pas le premier

Le bore dans le maïs

À la fin août, un producteur a fait appel à l’agronome Drew Thompson de Semences PRIDE pour déterminer la cause des épis de maïs rabougris, déformés et mal pollinisés dans un de ses champs. Le producteur était frustré, mais également confus puisque la

Bien qu’il soit peut-être tentant d’éviter de semer une culture de couverture, il existe plusieurs bonnes raisons de ne pas le faire.

Aaron Bowman est agronome chez SEMENCES PRIDE. Il affirme que les cultures de couverture peuvent réduire l’érosion causée par le vent et la pluie, de même que diminuer la compaction du sol.