InfoChamps

AIDE-MÉMOIRE

Étape 1 – Santé des racines et peuplement

Dès la reprise, tôt au printemps, marchez vos champs en W afin d’avoir une portrait représentatif de la situation. Arrêtez –vous une dizaine de fois afin d’examiner les racines et faire un décompte de plants/pi2. Déterrez 5-6 plants du quadra et coupez les racines sur le sens de la longueur afin de faire votre inspection.

 Undersander et coll., 2011 : bit.ly/2Nf56qB.

Excellente survie à l’hiver, on conserve le champ
Observations :  Racine en santé de couleur blanche ou blanc crème, aucune odeur particulière, grosse couronne et pousses symétriques. 

Undersander et coll., 2011 : bit.ly/2Nf56qB.

 Undersander et coll., 2011 : bit.ly/2Nf56qB.

Peu ou pas de survie à l’hiver, on abandonne le champ
Observations : 50% et + du diamètre de la racine est de couleur brune signe de pourriture, odeur de décomposition, couronne faible et assymétrie des pousses sur la couronne. 

Selon l’âge de la prairie, on devrait avoir un nombre de plants/pi2 suivant :

Nouveau semis 20 et + plants/pi2
1 ère année 12 à 20 plants/pi2
2e année 8 à 12 plants/pi2
3e année et plus 5 plants/pi2

 Étape 2 – Décompte des tiges/pi2

Si le décompte des plants/pi2 était limite et que vous êtes indécis face à la situation, vous pouvez faire le décompte des tiges/pi2 dès leur apparition, que l’on fait normalement quelques semaines après l’évaluation des plants/pi2.

C’est le nombre de tiges/pi2 qui va indiquer si l’on va atteindre ou non le plein rendement de notre prairie.

→ On vise au moins 55 tiges/pi2 pour le plein rendement.

 Étape 3 – Conserver ou non le champ

Prairie conservée, mais peuplement faible

Dans la durée de vie de la luzernière, le sursemis peut être possible seulement après le premier hiver. À partir de la 2e année, le sursemis ne sera pas possible à cause de l’autotoxicité provoquée par les plants établis, qui empêchera à ses semblables de s’établir à moins de 16 pouces d’eux.

On vise un taux de sursemis de la luzerne entre 9 et 15 kg/ha (8-13 lbs/ac) selon les dommages. Semences PRIDE offre des luzernes de haute performance adaptées à tous les styles de régies. Parlez-en avec votre représentant PRIDE.

Pour les prairies plus âgées (2 ans et+), on favorisera un semis de trèfle rouge lorsqu’il y a un besoin en plantesfourragères sur la ferme.

Prairie détruite

Évaluez vos besoins en plantes fourragères, si vos autres champs sont capables de fournir, pourquoi ne pas ensemencer du maïs ? Sinon un mélange d’urgences d’avoine-pois par exemple pourrait faire l’affaire.

Stratégie gagnante ce printemps 2022

Si vous avez une prairie en fin de vie, mais avec un peuplement passable, allez chercher la première coupe qui est la plus productive puis détruisez la prairie pour ensemencer un soya hâtif*.

Vous ferez deux cultures pour une même saison et profiterez des prix de marché intéressants dans le soya.

* Dans les zones de maturité qui peuvent le permettre